RDVM avril 2018

Pérégrinations musicales :

Dans les cordes

 

Les rendez-vous musicaux : avril 2018

 

 

Got soul / Robert Randolph & The Family Band.

Cote: 230 RAN.

Got soul est le septième album de Robert Randolph & The Family Band ; d’âme assurément ni l’album ni les musiciens n’en manquent ! Prodige de la pedal steel guitar, découvert et promu par Eric Clapton au début des années 2000, Robert Randolph n’a de cesse de prêcher les bonnes vibrations, chantant assis derrière cet instrument peu commun - joué en faisant glisser un bottleneck métallique sur les cordes. Héritée du sacred steel Gospel qu’il jouait tout jeune déjà, à l’église, sur ce même instrument, la ferveur qui l’habite transpire sur chaque titre, dont les arrangements sont ciselés au service du groove et de la bonne humeur, qu’il s’agisse des guitares, des chœurs, des cuivres ou de l’irrésistible section rythmique. Un grand Monsieur, qui s’amuse beaucoup avec ses frères et cousins et nous réjouit tout autant.

 

 

 

Kidal / Tamikrest.

Cote: 019.2 TAM.

Tamikrest est une des formations touareg emblématique du blues du désert, avec leur ainés Tinariwen. Kidal, leur cinquième album, est le nom de leur région d’origine, au nord-est du Mali, épicentre des multiples conflits qu’ont connu le Sahara et les populations nomades du désert depuis des décennies. Portée par des riffs de guitares au groove hypnotique, lancinante et contemplative, leur musique évoque grandes étendues, spleen et fortes émotions, d’où l’espoir n’est jamais absent malgré l’adversité. Un très bel et séduisant album, qui nous emporte.

 

 

Hà Nôi Duo / Nguyên Lê & Ngô Hông Quang.

Cote: 1 LE.

Nguyên Lê est un discret mais talentueux guitariste français d’origine vietnamienne dont la musique a toujours été à la croisée des chemins, dès ses débuts dans le groupe de jazz-rock français Ultramarine. Son jeu mêle harmonies extrême- orientales et énergie du rock de son adolescence, avec un usage singulier du vibrato de sa guitare électrique. Hà Nôi Duo est son seizième album, ici en partenariat avec son compatriote violoniste Ngô Hông Quang, où tout son talent de compositeur s’exprime dans une musique hybride, jamais indigeste, justement épicée de jazz, de musique traditionnelle, de blues et de rock. Apaisant, profond et chatoyant, cet album est un voyage sensoriel enchanteur.

 

Cut against the grain / Aaron Keylock.

Cote: 230 KEY.

Jeune prodige anglais de la guitare électrique salué par tous les médias spécialisés, Aaron Keylock frappe très fort avec ce premier album. Le prometteur auteur compositeur guitariste chanteur joue un blues rock / southern rock à l’ancienne de bon aloi, dans la lignée des plus grands. Certes il ne réinvente pas le genre mais il joue d’excellentes chansons, réjouissantes et énergiques, avec une fraicheur, un enthousiasme et une conviction qui fait plaisir à entendre. Ayant débuté à huit ans, il a totalement intégré les influences de Clapton, Led Zeppelin, Rory Gallagher ou des Rolling Stones. De fait il a développé une identité surprenante, forte et affirmée.  Si son jeu de guitare, jamais gratuitement démonstratif, est fin et groovy, son chant n’est pas en reste avec un timbre plaisant, chaud et expressif, un peu voilé, évoquant Chris Robinson de Black Crowes. Assurément un futur grand qui n’a pas fini de faire parler de lui ; n’attendez pas pour le découvrir !

 

Denis D.


À consulter également


Malvoyant
Thème par défaut

Liens utiles

Mairie de Labège

Maison Salvan

Haute Garonne  (Ressources Numériques MD31)