RDVM NOVEMBRE 2017

Pérégrinations musicales :

L’eau qui dort

Les rendez-vous musicaux : novembre 2017

 

Hang with you / Steve Shehan.

Cote: 1 SHE.

Pour cet album, Steve Shehan, percussionniste globe-trotteur touche à tout, membre notamment du Hadouk trio, a centré ses compositions autour d’un de ses instruments favori, le hang. Cet instrument récent fut créé en 2000 par un luthier suisse, comme une sorte de steel drum inversé. Il s’agit d’une « coque » convexe en métal, se frappant avec la main ou les doigts, accordée différemment suivant où l’on tape. Chargé d’harmoniques, le son du hang est très doux et éthéré, propice aux compositions méditatives, calmes et apaisantes. Steve Shehan invite de nombreux amis musiciens du monde entier, aux sonorités tout aussi douces et exotiques, pour nous embarquer dans un voyage musical vers un ailleurs surprenant. Dépaysant.

 

Petite Afrique / Somi.

Cote: 1 SOM.

La chanteuse Somi est « une africaine à New-York » pour la citer, riche des deux cultures. Avec Petite Afrique, son cinquième album, elle célèbre de sa voix d’exception, limpide et poignante, la communauté africaine de Harlem. Son jazz hybride, moderne, a une douce mélancolie mais reste solaire et réjouissant, loin des clichés du genre. Elle possède une identité prononcée, évoquant parfois Meshell Ndegeocello. Mariant balades posées aux cordes sublimes, rythmiques africaines discrètes et chansons groovy plus enlevées, cet album est une friandise multicolore qui a un sacré gout de revenez-y… Une artiste qui mérite l’attention.

 

Manic revelations / Pokey LaFarge.

Cote: 2 LAF.

Pokey LaFarge est un chanteur guitariste américain qui assume pleinement son anachronisme et sa lucidité sur notre époque troublé et en fait sa force. Jusqu’à ce sixième album, son expression artistique penchait vers les années 30. Sur Manic revelations, sans se renier lui-même, l’influence est ouverte plutôt du côté du meilleur des années 50 et 60, pour un rock’n’roll swing western aux cuivres rhythm’n’blues pleinement assimilés et intégrés. Assez unique en son genre, avec un sens du riff et de la mélodie qui ne vous lâche plus, le bonhomme livre ici un album doux amer et accrocheur, intemporel par son brassage d’influences très réussi.

Freedom highway / Rhiannon Giddens.

Cote: 230 GID.

Freedom highway est le second album solo de Rhiannon Giddens, chanteuse afro-américaine d’abord révélée dans le groupe folk Carolina Chocolate Drops. Dotée d’une voix profonde, limpide et exceptionnelle (le conservatoire de Boston la rêvait cantatrice) ainsi que d’une conscience politique aiguisée sur l’Histoire afro-américaine, elle nous offre ici un album puissant, poignant, sans pathos mais empreint d’une colère sourde. Ses chansons calmes, à l’épure acoustique, sont basées sur des narrations d’esclaves du XIXème siècle, le mouvement des droits civiques des années 60  ou des faits divers plus contemporains. Sincère, à fleur de peau et habitée d’une ferveur sublime, cette musicienne rare transcende les genres, entre folk, gospel, soul, ragtime ou jazz et propose un survol saisissant de l’Histoire américaine avec des chansons de toute beauté.

Denis D.

Malvoyant
Thème par défaut

Liens utiles

Mairie de Labège

Maison Salvan

Haute Garonne  (Ressources Numériques MD31)