RDVM janvier 2015

Rendez-vous musicaux janvier 2015

 Les coups de coeur de 2014

 

Cold world / Naomi Shelton ; The Gospel Queens.

Cote: 180 SHE.

A la croisée du gospel et de la soul, cet album au groove irrésistible est porté par la voix chaude et puissante de Naomi Shelton, soutenue par les harmonies vocales des Gospel Queens et le talent de ses musiciens, vétérans de la soul.

 Awalin / Steve Shehan ; Nabil Othmani.

Cote: 019.2 SHE.

Célèbre percussionniste globe trotteur touche à tout, membre notamment du Hadouk Trio, Steve Shehan exprime ici son amour de la musique touareg en s’associant à Nabil Othmani, fils musicien de feu son ami le poète du désert Baly Othmani. Apaisé et transcendant, cet album nous emporte.

 Silver rails / Jack Bruce ; Phil Manzanera ; John Medeski ; Uli Jon Roth ; Cindy Blackman Santana.

Cote: 2 BRU.

Entré au panthéon du rock en tant que bassiste chanteur de Cream (avec Eric Clapton et Ginger Baker), Jack Bruce nous livre ici son dernier album, la mort l’ayant fauché quelques mois seulement après cette sortie. Ce chant du cygne est superbe de la première à la dernière chanson, son talent de compositeur rayonne et la voix patinée de mister Bruce est vibrante d’émotion.

 Sost / Akalé Wubé ; Manu Dibango ; Genet Asefa ; Mulatu Astatké.

Cote: 013.2 AKA.

Ce quintet parisien fait revivre le répertoire éthiopien des années 60 et 70, alternant reprises et compositions originales. Akalé Wubé méle à l’éthio-groove de l’Addis Abeba d’antan jazz, funk et énergie rock, et régénére ainsi le genre, loin de l’hommage suranné.

 Burnt offering / The Budos Band.

Cote: 180 BUD.

Formation instrumentale atypique dotée d’une redoutable section de cuivre, The Budos Band pratique selon leurs propres mots une « Staten-Island afro-soul » mélée de grosses guitares et de claviers psychédéliques ne se départissant jamais d’un groove infectieux. Black Sabbath croisé avec Tower Of Power en quelque sorte…

 Lazaretto / Jack White.

Cote: 2 WHI.

Guitariste chanteur producteur incontournable du paysage rock de ce début de siècle, Jack White revient avec cet excellent second album à son nom (hors White Stripes, Raconteurs et Dead Weather, ses formations habituelles).Tout le savoir-faire de l’artiste aux doigts d’or est là, dans ce mélange séduisant de rock’n’roll puissant trempé dans le blues le plus apre, épicé de tout ce que la musique américaine a de meilleur.

 Sun structures / Temples.

Cote: 2 TEM.

Fer de lance du revival du rock psychédélique, ce groupe anglais parvient à un sans faute dès ce premier album. Certes l’on retrouve ce son connu des années 60 et 70, foisonnant d’écho. On évoque les Byrds ou les Beatles, mais il y a pire comme influences et force est de reconnaitre que ces quatre là ont un sens rare de la mélodie accrocheuse, alors ne boudons pas notre plaisir.

 Promises of a brand new day / Ruthie Foster ; Meshell Ndegeocello ; Doyle Bramhall II ; Toshi Reagon.

Cote: 110 FOS.

Artiste accomplie dotée d’une voix chaude et expressive, Ruthie Foster pratique un blues loin des clichés du genre, chargé d’espoir, joliment mélé d’influences gospel et soul. Pour cet album elle a fait appel à Meshell Ndegeocello pour la production et l’accompagnement, les deux très sobrement réussis.

 Tigres en fuga / Cumbia All Stars.

Cote: 045.2 CUM.

Le Cumbia All Stars est au Pérou ce que Buena Vista Social Club est à La Havane : la réunion de papis musiciens créateurs et dépositaires du genre le plus populaire de leur pays depuis 40 ans, la cumbia. Dansante, joyeuse et chaleureuse, cette cumbia locale se caractérise par ses guitares électriques psychédéliques virtuoses et chaloupées, clairement influencées par le son de Santana.

 Soulscape / Harrison Kennedy.

Cote: 110 KEN.

L’ancien chanteur du groupe soul Chairmen Of The Board des années 70 s’exprime désormais pleinement avec un blues acoustique rural et dépouillé. Point d’artifice ici, sa voix vibrante se charge de nous captiver, accompagnée de banjo et d’un harmonica responsorial. Le bluesman Eric Bibb dit de lui : « Un chanteur explosif avec des compositions originales de haut niveau. Harrison Kennedy n’est pas seulement une bonne nouvelle pour le Blues, c’est une révélation ! ».

 Time / Anthony Joseph ; Meshell Ndegeocello ; Magik Malik.

Cote: 180 JOS.

Le poète de Trinidad Antony Joseph met ses mots sur musique depuis une dizaine d’année, dans la lignée des Last Poets, Gil Scott-Heron ou Linton Kwezi Johnson, « pères » des spoken words du rap ou du slam. Il collabore ici avec l’exceptionnelle Meshell Ndegeocello qui se charge de lui offrir un tapis rythmique foisonnant sublimant ses tranches de vie, naviguant entre funk, afrobeat et jazz. Un univers fascinant, pour peu que l’on se donne la peine d’y entrer.

 Comet, come to me / Meshell Ndegeocello.

Cote: 2 NDE.

Chanteuse bassiste productrice inclassable, naviguant depuis 20 ans entre funk, soul, electro dub et jazz expérimental, se renouvelant à chaque album, Meshell est assurément atypique mais ô combien séduisante. Paisible et éthéré, porté par le groove caractéristique de cette grande dame, cet album est riche d’atmosphères et de diversité et se redécouvre à chaque écoute. La caractéristique des très grands albums s’il en est.

 Hips shaking / Mr. President.

Cote: 180 MIS.

Bassiste multi instrumentiste et producteur français de talent, Bruno « Patchworks » Hovart alias Mr President signe ici un album de Funk suave flirtant parfois avec le disco, avec section de cuivres, cordes et synthés vintages. La production est excellente, les compositions sont accrocheuses, bref une galette solaire qui fait irrésistiblement bouger les hanches, le titre ne ment pas.

 Queen between / Susheela Raman ; Vincent Segal.

Cote: 031.2 RAM.

Le retour de la talentueuse anglaise d’origine indienne, qui poursuit son voyage vers ses racines. Accompagnée entre autres par des musiciens du Rajasthan et d’un groupe de chanteurs de qawali pakistanais, elle nous offre cet album aux sonorités très traditionnelles, quasi mystique, à la transe envoutante.

 Denis D.


À consulter également


Malvoyant
Thème par défaut

Liens utiles

Mairie de Labège

Maison Salvan

Haute Garonne  (Ressources Numériques MD31)